CAREP

Centre Académique de Ressources pour l'éducation prioritaire
  Accueil > Apprendre > La formation continue > André Tricot : l’engagement dans les apprentissages

André Tricot : l’engagement dans les apprentissages

02 / 03 / 2020 | Alain Pothet

André Tricot est professeur de psychologie à l’INSPE de Toulouse et membre du laboratoire Cognition Langues Langages Ergonomie, UMR 5263 du CNRS. Dans le cadre d’une de ses interventions au sein de l’académie de Bordeaux (consultable en ligne : http://www.ac-bordeaux.fr/cid101368/conference-andre-tricot-mars-2016.html), il croise des travaux de la recherche pour traiter de l’engagement des élèves dans les apprentissages, en particulier sur les temps scolaires, et définit des concepts utiles pour comprendre des processus à l’œuvre et pour aider les enseignants à faire réussir leurs élèves.

Si l’apprentissage est composé de quatre pôles (cf. schéma ci-après), selon la psychologie cognitive, nous avons choisi, dans le cadre du séminaire académique pour l’éducation prioritaire, de nous intéresser à celui de l’engagement de l’élève. En effet, cette notion soulève de nombreuses questions tant du point de vue de l’élève que celui de l’enseignant. C’est précisément ce que met en exergue André Tricot, d’une part pour donner des éléments de compréhension de ce qui se joue dans l’activité scolaire pour l’élève et d’autre part pour proposer des principes d’action pour l’enseignant.

Du point de vue de l’élève
La psychologie cognitive caractérise un comportement observable selon trois niveaux d’engagement de l’élève :

  • je rentre dans la tâche
  • je rentre dans la tâche et je fournis des efforts
  • je rentre dans la tâche, je fournis des efforts et je persévère.

Or, cet engagement s’appuie sur deux systèmes de croyance : celle sur les tâches et celle sur soi-même. La tâche doit avoir un intérêt pour l’élève pour qu’il puisse s’y engager. Cela s’appuie sur la valeur accordée à celle-ci. Mais il est tout aussi important que l’élève pense qu’il est capable de la réaliser.
Nous comprenons alors que chaque élève a son propre système de motivation tant ces croyances sont variables d’un individu à un autre. De même, si l’on prend en compte ces systèmes de valeurs, on perçoit l’importance de la valorisation des élèves, de leurs réussites, de leurs progrès ainsi que l’enjeu déterminant de donner du sens aux tâches scolaires.

Si ces savoirs en matière de psychologie cognitive nous permettent de comprendre des processus à l’œuvre chez l’élève, nous est-il possible de dégager des pistes pour permettre à l’enseignant d’agir dans sa classe ?

Du point de vue de l’enseignant
André Tricot identifie plusieurs principes d’action pour aider les élèves à apprendre. Tout d’abord, il souligne l’importance de travailler à la fois sur leur engagement, mais également sur les stratégies d’apprentissages. Puis, il dégage quatre points que l’on peut traduire en termes de posture, de gestes professionnels :

  • la bienveillance pour encourager les élèves et soutenir leurs croyances sur eux-mêmes
  • la responsabilisation des élèves dans leurs apprentissages
  • la signification des apprentissages
  • la collaboration autour de la difficulté

Conclusion
Au croisement de ce que l’on comprend des processus d’engagement des élèves dans la tâche scolaire et de ce que cela nous dit pour le métier d’enseignant, nous retenons que :

  • la situation d’apprentissage doit proposer des buts atteignables plutôt qu’inatteignables,
  • valoriser autant que possible leurs réussites, leurs compétences, leurs connaissances est un levier d’action,
  • il est nécessaire de travailler à la fois l’engagement des élèves que les stratégies d’apprentissage.

Pour aller plus loin

Un cadre d’ingénierie pédagogique, par André Tricot et Manuel Musial : à consulter en ligne
http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-2-perspectives-relatives-a-laccompagnement-et-a-la-formation/copy_of_formats-de-connaissances-et-processus-dapprentissages-1/glossaire/processus-denseignement

 

Sites Favoris

- OZP - Observatoire des Zones Prioritaires

L’association « Observatoire des Zones Prioritaires » (OZP), créée en 1990, a pour objectif de favoriser les échanges et la réflexion sur l’éducation prioritaire et plus largement sur la lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion dans les territoires de la politique de la Ville.

Centre Alain Savary - Education prioritaire - ifé

Le centre de recherche Alain Savary sur l’éducation prioritaire fait partie de l’institut français de l’éducation, composante de l’ENS de Lyon.

Éducation prioritaire

Le site de référence sur les problématiques de l’éducation prioritaire.

La nouvelle éducation prioritaire - La refondation de l’éducation prioritaire - Éduscol

Rubrique dédiée à la refondation de l’éducation prioritaire sur le site "Eduscol"