CAREP

Centre Académique de Ressources pour l'éducation prioritaire
  Accueil > Partager > Sciences > Les maths, ça sert à rien ?

Les maths, ça sert à rien ?

08 / 04 / 2024 | Cécile Valencia

Au cours de la semaine des mathématiques, les élèves de deux classes de CM2, deux classes de 6ème , la 5ème segpa, une classe de 3ème et la classe de 3ème segpa du réseau REP+ Neruda d’Aulnay-sous-Bois ont pu pleinement profiter de la semaine des mathématiques.

Les élèves de troisième ont assisté à une conférence animée par Cyril Demarche, enseignant-chercheur à Sorbonne Université, portant sur le thème " les maths, ça sert à rien ?" où deux perspectives, à la fois abstraites et concrètes, ont été explorées.

Au cours de cette présentation, les élèves ont eu l’occasion de découvrir les diverses applications des mathématiques, parfois dans des domaines inattendus tels que les loisirs, la biologie, la physique, l’ingénierie, l’informatique, les jeux vidéos, jeux de hasards la cryptographie et bien d’autres. A été abordé, la cryptographie qui se cache dans tous les objets du quotidien tels que les téléphones etc. Des codes correcteurs qui garantissent le fonctionnement des CD, ainsi que les codes utilisés dans les cartes de crédit où la somme des chiffres vérifie une certaine propriété et où un simple chiffre peut détecter une erreur. Les mathématiques opèrent ainsi de manière très discrète. Les élèves ont pu découvrir que se cachait des mathématiques dans la trajectoire d’un ballon au football. Ils ont également pu découvrir la nécessité de généraliser des formules dans le domaine bancaire, notamment pour calculer les intérêts des emprunts. L’enseignant-chercheur a pris le temps d’expliquer en détail ces formules aux élèves.

Ils ont notamment eu l’occasion de questionner l’origine des mathématiques au cours de cette conférence et de découvrir leurs différentes manifestations au cours des civilisations. De plus, les élèves ont eu l’opportunité de partager leurs interrogations, et l’enseignant-chercheur a pris le temps de répondre à leurs questions en utilisant des exemples concrets adaptés au niveau des collégiens.

Les élèves ont apprécié cette opportunité d’échange et l’établissement envisage de renouveler l’expérience. De plus, cette initiative pourra être élargie en organisant une conférence destinée spécifiquement aux professeurs de mathématiques. Cela permettrait de partager des idées, des pratiques pédagogiques et des réflexions sur l’enseignement des mathématiques, offrant ainsi une occasion précieuse d’enrichissement professionnel.

Dans la continuité du travail effectué toute l’année autour des mathématiques, l’association sciences ouvertes intervient, dans le cadre du projet « explora-maths », dans un labo-maths élèves au collège Pablo Neruda avec deux classes de cm2 de l’école élémentaire Malraux, deux classes de 6ème et une classe de 3ème dans le but de faire des mathématiques autrement et permettre de réconcilier les élèves avec cette discipline. Les élèves ont eu l’occasion d’explorer la démarche scientifique en participant à des activités qui les ont encouragés à poser des questions, à s’interroger et à formuler des hypothèses. Ils ont ensuite eu la possibilité de tester ces hypothèses à travers ces expériences pratiques tout en leur permettant de développer leur esprit critique.

Les élèves de cm2 et 6ème cm2 et 6ème et une classe de Segpa ont quant à eux participé à une escape game organisée par l’association sciences ouvertes dans le cadre du projet explora maths.

Pauline Aubert, Chargée de projets, Association Science Ouverte et Félix Essama, étudiant en première année à l’Ecole Polytechnique, intervenant lors des séances proposées par l’association.
Ils ont été mis au défi de trouver le code secret pour ouvrir un coffre renfermant des chocolats. Les élèves ont utilisé Le code César qui est un chiffrement par substitution, où chaque lettre est remplacée par une autre lettre se situant un peu plus loin dans l’alphabet. Ils avaient à leur disposition une carte, la roue de César, ainsi que plusieurs indices qu’ils devaient relier et utiliser afin de trouver le code secret.

Pour finir, les mêmes élèves de cm2 et 6ème et une classe de Segpa ont eu l’opportunité de bénéficier des récréations mathématiques proposées par le Palais de la Découverte. Ils ont découvert le triangle magique où la somme des chiffres est égale. Ils avaient à leur disposition seulement les chiffres de 1 à 6. Après avoir testé différentes combinaisons, Robin Jamet, médiateur scientifique au Palais de la Découverte, a stimulé leur réflexion en explorant les diverses possibilités et en leur permettant de verbaliser leurs hypothèses. Ainsi, en
considérant trois chiffres et en prenant le plus grand, 6, auquel on ajoute 1 et 2, nous pouvons obtenir le plus petit nombre possible en sommant ces trois chiffres. Le raisonnement a ainsi été poussé afin que les élèves parviennent à se saisir de la démarche scientifique. Les élèves ont également été confronté au carré magique composé de 9 cases à remplir entièrement avec des cylindres de différentes couleurs et tailles. La contrainte était que deux cylindres de couleurs différentes ne pouvaient être placés côte à côte, et que les trois tailles de cylindres devaient se retrouver dans chaque ligne et colonne du carré. Les élèves ont également pu verbaliser leurs réflexions et formuler des hypothèses que Robin a synthétisé au tableau. Les élèves ont eu la possibilité d’élever la difficulté pour les deux activités en augmentant le nombre de cases ou de disques. Cette expérience a été appréciée. Robin Jamet a proposé de la prolonger en organisant une sortie en mai-juin avec ce même groupe d’élèves, afin de participer à d’autres récréations mathématiques au Palais de la Découverte.

 

Twitter

Directeur de publication :
Aurélie HUILLERY-PERRIN
Secrétaire de rédaction :
Cécile Valencia

Sites Favoris

- OZP - Observatoire des Zones Prioritaires

L’association « Observatoire des Zones Prioritaires » (OZP), créée en 1990, a pour objectif de favoriser les échanges et la réflexion sur l’éducation prioritaire et plus largement sur la lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion dans les territoires de la politique de la Ville.

Centre Alain Savary - Education prioritaire - ifé

Le centre de recherche Alain Savary sur l’éducation prioritaire fait partie de l’institut français de l’éducation, composante de l’ENS de Lyon.

Éducation prioritaire

Le site de référence sur les problématiques de l’éducation prioritaire.

La nouvelle éducation prioritaire - La refondation de l’éducation prioritaire - Éduscol

Rubrique dédiée à la refondation de l’éducation prioritaire sur le site "Eduscol"